13/04/2012

Je vote POUTOU !

 

Une fois n'est pas coutume, je déroge à une certaine conformité de ce blog par ce texte :

 

affiche_officielle_poutou_2012-bebf1.jpg

 

Je vote Poutou ! Parce que j'ai découvert un homme à la valeur d'un langage qui

m'a séduit. D'une nature sincère sans le maquillage des attitudes contrôlées

comme un automate.

 

Je vote Poutou ! Parce qu'il représente le peuple en marche et même s'il n'a pas

rendez-vous avec celui-ci, il prend ses clous (outils pour les ignares), et va

affronter le capitalisme aux multi-visages tuméfiés par les profits que le Progrès a

engrossé. Il est David contre Goliath.

 

Je vote Poutou ! Parce que c'est un candidat, non pas en décalage comme l'écrit

une certaine presse, mais bien un candidat qui nous fait découvrir un autre avenir

possible.

 

Je vote Poutou ! Parce qu'il n'a pas la langue de bois. Qu'il pense tout haut ce que

beaucoup d'entre nous pensent tout bas. Qu'il est pour la démocratie et le

collectivisme.

 

Je vote Poutou ! Parce que qu'il ne se prend pas au sérieux et qu'il donne à sa

fonction de candidat, le vrai, le naturel de ce que je veux entendre et voir.

 

Je vote Poutou ! Parce que je sais reconnaître une clé à pipe de treize, un

tournevis Pozidriv, un palmer, un arbre ou un alésage, un cône Morse,

un vérin double effet, etc …

 

Je vote Poutou ! Parce qu'il défend la valeur travail !

 

© Max-Louis MARCETTEAU 2012

 

15:22 Écrit par Max-Louis MARCETTEAU dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : npa, poutou, avenir, travail |  Imprimer

12/04/2012

Elle et Lui ... suite.

Oeuvre_de_Rafael_Espitia.jpg

 

 

Elle « - Qu'est-ce que tu cherches ?

Lui - Je te cherche, dans les fonds marins, parmi les dauphins !

Elle - Cherche-t-on l'eau dans le désert ?

Lui - Je cherche le miracle, ton oasis.

Elle - Ne cherche pas ce que tu as portée de main : je suis en toi, je suis ton eau.

Lui - TU es devenue salée.

Elle - Ton âme est salée, ne confonds pas.

Lui - Éclaire-moi au lieu de me laisser tourner en rond !

Elle - Ton obscurité n'a que faire de ma lumière !

Lui - Nos vies est le manège du grand Huit . Vies de croisés et notre croisade c'est NOUS. Notre Graal : la Lumière de notre Amour.

Elle - Tu entends ces violons de Vivaldi ?

Lui  - J'écoute les battements de ton cœur.

Elle - J'ai besoin de toi.

Lui - Il n'y a ici que toi et moi. Ne partons plus sur d'autres champs, celui des coquelicots est  le nôtre.

Elle - Un jour viendra ...

Lui - Embrasse-moi

Elle - Devrais-je embrasser une ombre ? »

 

© Max-Louis MARCETTEAU 2012

00:01 Écrit par Max-Louis MARCETTEAU dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : elle, lui, coeur, nous |  Imprimer